ARTICLES AVEC LE TAG : "voyage"


27. janvier 2016
Ahhh ce vent… ça faisait longtemps. C’est un spectacle à lui tout seul. Des bourrasques violentes et puissantes qui remuent le jardin. Les feuilles tombent sec. Les arbres valsent avec le courant, menacent de s’arracher d’une seconde à l’autre. Les débris s’élèvent en grand tourbillons s’abattent sur la véranda, produisant des claquements plusieurs fois réitérer comme des caniches contre un rocher. Et les chaises en bois ou en plastique se frôlent, glissent et flottent...
11. janvier 2016
Aujourd’hui on a quitté la Capitale pour nous rendre à Sfax. C’est la grande ville usine du pays et le lieu de naissance de Melha, la compagne de Jahil. Jahil n’était pas chaud d’y aller et ça se comprends. Mais Melha doit y mené des affaires. Et sur la route entre Tunis et Sfax, on pouvait voir des habitations à l’aspect vieillot. Des champs d’oliviers, de la verdure, des montagnes géantes, presque en vie. On dirait des titans géants qui sommeillent. Une vision genre...

25. décembre 2015
Shams, aurait pu me réveiller, si un bonhomme ne le devançait pas chaque jour, me conseillant sur un ton solennel : « Allez à la prière ! La prière est mieux que le sommeil ! La prière est mieux que le sommeil ! ». En bon pratiquant, je n’ai pas manqué de faire mon café et de cramer ma clope, en profitant de la fraîcheur de la matinée. Le réveil sur la véranda a été fastidieux et glisser mon corps jusqu’à la cafetière à bientôt fini par réveiller toute la compagnie. «...
17. novembre 2015

06. octobre 2015
Après les péripéties de la veille, n'allez pas croire que la Tunisie ce n'est que des douaniers et un port. Il y a aussi des choses bien comme ce qui va suivre. Je me suis réveillé bien tard alors que le soleil était à son zénith. Une table était aussitôt apprêté, sur la quel on disposa plusieurs mets de qualité afin de satisfaire ma faim. Je fus enchanté de déjeuner en plein air sur un tapis soigneusement étalé sur la véranda. L’assise était tellement agréable que j’ai...
05. octobre 2015
Les voyages en Tunisie par Ferry m’ont toujours réservé un lot de pitoyables surprises. Quel dépit de voir des douaniers vous faire tourner en rond, pendant des heures, avec vos effets personnels, pour en tirer un bakchich en devise étrangère : « Vous avez des euros ? » me demandait le douanier, « je dois avoir quelques pièces, mais je n’ai rien à déclarer » lui répondis-je. « Ah 5 euro…sinon vous n’avez pas de dollards ? » me demanda-il après avoir fouillé mon...